La cohérence cardiaque

est un terme utilisé par les scientifiques pour décrire un stade physiologique particulier dans lequel les systèmes nerveux, cardio-vasculaire, hormonal et immunitaire travaillent de manière efficiente et harmonieuse. Ce résultat physiologique est provoqué par la mise en œuvre d’une simple technique de respiration.

Une pratique qui, en équilibrant le système nerveux autonome*, induit très rapidement, mais de manière temporaire, un état de bien-être naturel. Après un bref apprentissage, une pratique régulière (3 à 5 minutes, 3 fois par jour) permet à chacun de parvenir à une meilleure gestion du stress, à une plus grande adaptation à son environnement. En clair, elle facilite un retour à un équilibre à la fois physiologique et psychologique. C’est de cette dualité d’action que la cohérence cardiaque tire sa force et la grande diversité de son utilisation : stress, anxiété, dépression, douleurs, addictions, phobies, insomnies, troubles de la personnalité, dysfonctionnements neurologiques, performance, apprentissage…Au-delà de ses évidentes implications médicales, la cohérence cardiaque a convaincu et pénétré des mondes très variés. Les militaires, et c’est une référence, l’utilisent, entre autres, dans la formation des pilotes de chasse et le traitement des traumatismes de guerre. Les sapeurs-pompiers accentuent, avec elle, leur résistance aux chocs émotionnels. Elle fait aussi partie intégrante, depuis des années, de l’entraînement de sportifs de haut niveau tels Tiger Woods (golf), Roger Federer (tennis) ou Michael Jordan (basket-ball). Et c’est maintenant le monde de l’entreprise qui découvre ses vertus sur la performance, l’efficacité, l’aide à la décision et la résistance au stress…

Comment pratiquer la Cohérence cardiaque ?

La cohérence cardiaque est donc un état particulier de la fréquence cardiaque. Le cœur entre alors en « résonance » avec la respiration qui est forcée à 6 cycles complets par minute (inspiration puis expiration). Comme tous les systèmes ondulatoires, cœur et poumons ont une fréquence propre et unique. Ils se synchronisent à 0,1 Hz (1 vibration toutes les 10 secondes). C’est la fréquence théorique d’apprentissage. Mais dans les faits chaque individu a sa propre fréquence respiratoire (fréquence de résonance) sur laquelle la cohérence cardiaque est optimale. Cette fréquence se trouve entre 0,06 et 0,12 Hertz soit 4 à 7 respirations complètes par minutes. Toute l’astuce consiste donc à partir de la cohérence cardiaque dite « normale » avant d’affiner vers sa propre cohérence. Ce qui demande une connaissance de soi approfondie avec le temps… et de la pratique ! Pratiquez en prévention, trois fois par jour ; avant un événement stressant (prise de parole en public, décision importante…) ; lorsque vous vous sentez stressé, douloureux ou irritable ; avant de vous endormir.

 

 

 

Etape 1 :

Synchronisez votre respiration sur le rythme 5/5. Inspirez pendant 5 secondes et expirez sur 5 secondes. Dans tous les cas, vous respirez tranquillement, sans forcer. Une fois que vous êtes à l’aise centrez votre attention sur la région du cœur dans la poitrine.  

Etape 2 :

Imaginez, ensuite, que votre respiration entre et sorte de votre cœur, au niveau du plexus solaire. Inspirations et expirations restent calées, tout en douceur, sur le rythme 5/5.

Etape 3 :

Tout en maintenant votre attention sur le cœur et la respiration confortable, concentrez-vous sur le souvenir d’un moment agréable (en compagnie d’une personne, d’un animal, devant un paysage, un moment de vie…). Essayez, alors, de laisser venir, sans forcer, le sentiment de satisfaction, de bien-être, ou de plaisir attaché dans votre mémoire à ce moment privilégié.